Micropiles à combustible

 

L'activité s'est effectuée dans la thématique "Nanostructures et nanochimie". Nous avons développé principalement des membranes hybrides composées d'un squelette inorganique en silicium poreux dans les pores duquel  vient se greffer un gel organique portant des fonctions chimiques aptes à réaliser la fonction macroscopique désirée. Ces nouveaux composants originaux utilisant les technologies salle blanche sont utilisés par les collaborateurs  des ANR impliquées  (CEA..) pour réaliser et tester des micropiles à combustible émergentes.

 

 Nous avons développé, comme méthode de caractérisation, la  spectroscopie infrarouge, bien adaptée au silicium poreux qui est transparent dans cette gamme de rayonnement, afin de la rendre quantitative et permettre ainsi une mesure de la quantité de molécules présentes dans les pores de ce silicium.